Auto entrepreneur: avantages et inconvénients….



Le statut Auto-entrepreneur intéresse des profils de tout horizon et de toute région. Ce matin, c’est le quotidien Nice Matin qui consacre sur son site Internet deux articles au statut. A l’ordre du jour, présenter les avantages et inconvénients du statut et rappeler aujourd’hui combien le statut en question est « précaire ». Rien de très neuf ou original mais un bon tour d’horizon de la situation.

Nice Matin propose sur son site deux articles en fait ce matin:

Le premier reprend les concepts qui ont sous-tendus en 2008, le lancement du statut d’auto entrepreneur par Hervé Novelli. L’article rappelle également certains fondamentaux – toujours bons à connaitre avant de se lancer et pointe notamment les évolutions de cette activité au fur et à mesure du développement de votre chiffre d’affaire. A lire donc sur le site de Nice Matin: Autoentreprendre: un rêve ou un piège ?

Second article ce matin sur le même sujet toujours sur le site du même quotidien est un témoignage d’une formatrice et conseil en gestion installée dans la région PACA qui a choisi ce statut et témoigne de son expérience. A lire donc: Auto-entreprise: avantages ou inconvénients, ils racontent

On regrettera toutefois le côté quelque peu négatif des deux articles mais il est vrai que dans le second cas, on a un cas de figure d’une personne qui assume le statut d’auto entrepreneur en activité principale. Le côté « développement d’activité secondaire » n’est pas évoqué et pourtant on sait que c’est une des principales raisons du choix de ce statut…

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks




Un commentaire
  1. Je ne trouve pas les articles si négatifs, je dirais plutôt nuancés.
    Après, je reconnais que le 2è (qui raconte l’histoire de l’indépendante) est à la fois biaisé (bah oui, on n’a pas le droit au chômage, comme c’est le cas pour tout indépendant ou chef d’entreprise qui n’est pas salarié de sa propre entreprise – ce qui n’est pas indiqué) tout en rappelant des principes assez évident (mais mal présentés) : le statut d’auto-entrepreneur ne permet pas de déclarer de charges. C’est un statut « simplifié ».
    La déclaration des charges pose très rapidement des problèmes (quel plafond, quel type de charge, est-ce lié à mon activité…) qui sont plutôt du ressort d’un expert-comptable et à mon sens, on passe dans ce cas à un autre statut (EURL, EI ou plus récemment EIRL…).

    Jérémie



Réagir à cet article

*

Abonnez vous à notre lettre d'information

Une newsletter gratuite pour suivre l'actualité des autoentrepreneurs !

Opt-in form header
Nom :
Email :
Code de sécurité à saisir :
Opt-in form footer


A la une de l'actualité des auto-entrepreneurs:













Lire toutes les actualités...