Témoignage d’auto entrepreneur: Bijoux Fous



Nous inaugurons aujourd’hui notre rubrique de “témoignage d’autoentrepreneur”. L’idée ? Démystifier la création d’auto entreprise et permettre à chacun de comprendre ce qu’ont connu ceux qui sont déjà passé par cette étape. N”hésitez pas à nous adresser vos témoignages…

AE : Bonjour ! Présentez vous en quelques lignes ?
Je m’appelle ludovic, j’ai 38 ans et je vis à Rivolet, un petit village situé à une trentaine de kilomètres au nord de Lyon. Cela fait un peu plus d’une vingtaine d’années que je travail en usine, c’est un travail physique avec des horaires difficiles. Il y a deux ans environ, j’ai commencé à me demander comment je pourrai faire pour améliorer ma qualité de vie tout en travaillant pour moi. Ayant 3 enfants à charge, il m’était impossible de quitter mon travail, mais je voulais absolument trouver une activité secondaire qui me permettrai de m’accomplir professionnellement tout en conservant mon premier travail.

AE: Comment êtes vous venu à l’idée de devenir auto entrepreneur ?
Ayant des connaissances dans la création de site internet, j’ai donc eu l’idée de créer mon propre site de vente en ligne de bijoux fantaisie. Le statut d’auto-entrepreneur c’est imposé à moi comme une évidence. En effet, ce statut m’a permit de créer mon entreprise tout en gardant mon emploi, de plus il est simple et rapide et ne demande pas un énorme apport financier.

AE: Et comment s’est passé votre inscription en tant qu’autoentrepreneur ?
Je me suis enregistré tout seul sur le site officiel de l’urssaf (ndlr: le site officiel pour s’enregistrer). Cela a été assez simple. L’enregistrement est très intuitif et je n’ai pas rencontré de problème lors de l’enregistrement.

AE: Votre premier bilan de votre vie d’auto entrepreneur ? Les principales difficultés ?
Voilà donc plus d’un an que j’ai crée mon auto-entreprise et que mon site internet est en place, bien sur au début j’ai rencontré quelques difficultés, déjà pour que mon site soit tout à fait fonctionnel (design, script, paiement virtuel), ensuite il a fallu trouver des fournisseurs, rentrer et décrire tous les articles, gérer les envois, renseigner correctement les clients…
mais ce dont je suis le plus fier et ce qui a été le plus dur pour moi, c’est le référencement sur les moteurs de recherche, pour qu’un site internet soit connu et donc qu’il fonctionne, il faut qu’il soit bien référencé, c’est un travail long et studieux pour y arriver, et en seulement 1 an, je trouve que je m’en sors pas trop mal puisque mon site est classé en 2ème page sur google.

AE: Votre bilan après cette première période ?
Pour cette première année mon C.A est faible 4700 euros , mais en vu de l’entame de cette année il est en net progression de mois en mois. Je crois que si c’était à refaire, je ne changerai rien, depuis un an c’est une aventure que je vis et je sais qu’elle ne fait que commencer, je m’enrichi chaque jour et j’espère sincèrement que bientôt je pourrai en vivre financièrement pour que cela devienne mon seul et unique métier. Si je pouvais donner quelques conseils à tous ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de l’auto-entreprise, c’est de ne pas hésiter à donner le meilleur de vous même, car si votre entreprise fini par fonctionner, c’est une vrai satisfaction personnel, vous en serez fière et c’est tout ce qui compte!

Merci Ludovic pour votre témoignage. Et pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur Bijoux Fous: Bijoux Fantaisie sur bijouxfous.com

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks






Réagir à cet article
*

Abonnez vous à notre lettre d'information

Une newsletter gratuite pour suivre l'actualité des autoentrepreneurs !

Pour être tenu informé de l'actualité du site et des dernières informations sur le statut de l'auto-entrepreneur, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du site :
Nom :
Email :
Code de sécurité à saisir :


A la une de l'actualité des auto-entrepreneurs:













Lire toutes les actualités...