Le ministre du travail, Michel Sapin, en a contre les auto-entrepreneurs…



Le ministre du travail, Michel Sapin, les a en ligne de mire. Stigmatisant les faux statuts et notamment les auto-entrepreneurs, il estime que la généralisation du statut entraîne des distorsions de concurrence notoire. En ligne de mire, des abus « constatés » dans des secteurs aussi variés que celui du Batiment, de l’hôtellerie et de la restauration, les banques/assurances, les transporteurs routiers ou encore dans le monde du spectacle.

Suite à ces propos du ministre du travail, les instances regroupant les auto-entrepreneurs réagissent. Dernier en date, Ludovic Badeau, le PDG de Evo’Portail, plateforme leader dans l’aide aux auto-entrepreneurs, s’inquiète que ces propos relancent la polémique. « Nous sommes victimes de maladresses depuis quelques mois. Il est incompréhensible et malvenu d’intervenir sur ce dossier alors que nous ne connaissons pas le résultat de l’audit que le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère de l’Artisanat sont en train d’élaborer. », déclare-t-il. Une tension qui nait dans un contexte pacifié suite à la prolongation de l’exonération de CFE pour les auto-entrepreneurs… mais qui fait craindre le pire pour l’évolution en 2013 du statut. Notons selon le dernier rapport de l’INSEE – site sur le site du Salon des Entrepreneurs que 60% des nouvelles créations d’entreprise en France sont imputables au auto-entrepreneurs avec près de 31 000 auto-entreprises en Octobre 2012 (sur près de 50 000 créations totales).

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks






Réagir à cet article

*

Abonnez vous à notre lettre d'information

Une newsletter gratuite pour suivre l'actualité des autoentrepreneurs !

Opt-in form header
Nom :
Email :
Code de sécurité à saisir :
Opt-in form footer


A la une de l'actualité des auto-entrepreneurs:













Lire toutes les actualités...