Les aides financières pour les auto entrepreneurs



Un auto entrepreneur peut bénéficier de plusieurs types d’aides financières pour lui permettre de monter et lancer dans les meilleures conditions son projet d’entreprise. Rapide tour d’horizon des trois principaux mécanismes d’aide existant pour bien démarrer son auto entreprise…

Trois principales aides sont disponibles pour les futurs entrepreneurs: un aide réduisant vos charges, une offre de financement privilégiée et un système d’aide…

Principal des dispositifs, l’Accre (Aide pour les Chômeurs, Créateurs et Repreneurs d’entreprise). Ce mécanisme permet aux demandeurs d’emploi qui créent une activité d’auto entrepreneur de bénéficier d’une réduction de charges sociales pendant trois ans.
Pour cela, il faut déposer une demande auprès de la Chambre de Commerce pour les activités commerçantes, en Chambre de Métiers pour les artisans et auprès de l’URSSAF pour les professions libérales.

Citons également deux autress dispositifs: NACRE, le Nouvel Accompagnement pour les Créateurs et Repreneurs d’entreprise, destiné également aux chômeurs s’applique également à l’autoentreprise. Il propose un suivi technique de la création et une aide financière pouvant atteindre 10000 € sous forme d’un prêt à taux zéro. Enfin, le prêt à la création d’entreprise vous permettra d’accéder à un prêt bancaire. Seul condition: être un salarié qui créé ou reprend une entreprise.

A noter également que le créateur peut également rechercher des aides publiques, une possibilité souvent confuse car la multitude et la complexité administrative entretienne une forte méconnaissance des aides distribuées aux différents niveaux : européen, national, régional et local. Des plateformes de recherche de financement en ligne peuvent aider le créateur à mieux identifier à quelle subvention pour la création d’une entreprise il peut avoir droit selon son statut…

Enfin s’il est à la tête d’une activité commerciale, il est fort probable que l’autoentrepreneur aura besoin d’acquérir un stock, du matériel voire parfois un véhicule pour exercer son activité. Des dépenses nécessaires pour démarrer et qui sont autant de projets coûteux nécessitant parfois le recours au crédit bancaire. Là aussi il convient d’étudier les possibilités offertes par le milieu bancaire pour toute aide à la reprise ou création d’entreprises

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks






Réagir à cet article

*

Abonnez vous à notre lettre d'information

Une newsletter gratuite pour suivre l'actualité des autoentrepreneurs !

Opt-in form header
Nom :
Email :
Code de sécurité à saisir :
Opt-in form footer


A la une de l'actualité des auto-entrepreneurs:













Lire toutes les actualités...