Menu
Catégorie
 
Statut auto entrepreneur: Les conseils pour s’informer

Qu’est-ce qu’un  » auto-entrepreneur  » ?

Un autoentrepreneur (ou auto-entrepreneur, autre orthographe), ce n’est ni plus ni moins qu’un individu qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale. Cette auto-entreprise peut être une activité à titre principal ou complémentaire. Seule contrainte au statut d’auto-entrepreneur, le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser en 2011 :

  • 81 500 € HT (80 300 en 2010) pour une activité d’achat/revente, de vente à consommer sur place et
    de prestation d’hébergement,
  • 32 600 € HT (32 100 en 2010) pour les prestations de services autres que celles relevant du seuil de 81 500 € ainsi que les autres prestations de service, imposables dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC), c’est-à-dire principalement les professions libérales.

L’auto-entrepreneur bénéficiera également dans son statut d’auto-entreprise :

  • d’une dispense d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) pour les commerçants, ou au répertoire des métiers (RM) pour les artisans,
  • d’une exonération de TVA,
  • d’un régime micro-social simplifié,
  • et sur option, d’un régime micro-fiscal simplifié (versement libératoire de l’impôt sur le revenu)  et d’une exonération temporaire de taxe professionnelle.

Attention : à compter du 01/01/2010, les auto-entrepreneurs ayant à titre principal une activité artisanale ont l’obligation de s’immatriculer au Répertoire des Métiers en restant cependant dispensés du paiement des frais d’immatriculation, ainsi que du stage de préparation à l’installation, auquel sont habituellement soumis les artisans.

Pratiquement, qui pourra devenir et se déclarer en auto-entrepreneur ?

Tout individu qui souhaite exercer une activité et ce même s’il est déjà salarié. En effet, un emploi salarié à temps partiel, mi-temps ou temps complet sera cumulable avec le statut d’auto-entrepreneur.

Les retraités pourront également cumuler leur statut de retraité avec celui d’auto-entrepreneur sans plafond de retraite.

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pourrez bénéficier d’un maintien de vos allocations chômage en vous déclarant auto-entrepreneur.

Si vous êtes en Entreprise Indépendante, si vous exercez sous le régime de micro-entreprise et que vous désirez avoir ce nouveau statut, il vous faudra arrêter votre précédent statut.

Les professions libérales relevant de la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse peuvent également bénéficier du statut d’auto-entrepreneur. Pour plus de détails, vous pouvez consulter la liste des activités libérales relevant de la CIPAV.

Le statut d’auto-entrepreneur est nominal ce qui veut dire qu’il s’agit d’un statut par personne. Et on ne pourra donc pas créer plusieurs auto-entreprises avec ce statut.

Obligations légales du statut d’auto-entrepreneur

Bien que la comptabilité de l’auto-entrepreneur soit simplifiée, vous aurez tout de même quelques obligations légales à respecter :

  • Tenir un livre de comptes devant mentionner, chronologiquement, le montant et l’origine des recettes. Dans ce livre, il vous faudra distinguer les règlements en espèces des autres formes de règlements.
  • Tenir un livre récapitulant an par an le détail de vos achats. Dans ce document, vous devrez préciser le mode de règlement et les références des pièces justificatives (factures, notes) pour chaque achat.
  • Avoir un format légal de facture avec le numéro de facture, les informations de votre entreprise, une facture détaillée, la mention « TVA non applicable, article 293 B du CGI », un pied de facture normalisé avec SIREN et les informations détaillées de votre entreprise

Comment se déclarer en auto-entrepreneur ?

Il suffit d’effectuer une simple déclaration par Internet ou par courrier au Centre de Formalité des Entreprises de votre région.

Pour trouver le CFE dont vous allez dépendre, vous pouvez utiliser l’Annuaire des CFE.

Les informations à fournir sont les suivantes :

  • Nom, Prénom et état civil
  • Description de la société (service ou commerce et descriptif)

Sur ce site, vous trouverez toutes les informations utiles que vous devez connaître sur ce nouveau statut et pourquoi en profiter pour démarrer une activité.

Vous êtes prêts à vous lancer ?
Adhérez maintenant au régime de l’auto-entrepreneur en ligne !

Vous souhaitez créer votre entreprise individuelle avec une activité commerciale ou de prestations de services ? Vous pouvez déclarer votre activité en ligne et bénéficier d’une dispense d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers.

Auto-entrepreneurs : déclarez votre début d'activité

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
*