Posts Tagged ‘Fedae’

Grand Prix de l’auto-entrepreneur 2010

La Fédération des Auto-Entrepreneurs organise, sous le Haut Parrainage d’Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, de Tourisme et des Services et de la Consommation, le premier « Grand Prix de l’Auto-Entrepreneur« .

Ce Grand Prix récompensera la réussite de six Auto-entrepreneurs qui se verront remettre les prix de l’Auto-entrepreneur selon six catégories particulières.

Ces Auto-Entrepreneurs se verront offrir un certain nombre de lots et de prix de financement, d’une valeur de 2000 euros chacun. Une vidéo et une interview de chacun d’entre eux sera aussi réalisée, ainsi qu’un suivi annuel de leur parcours.

Cet évènement doit contribuer à la promotion du régime de l’Auto-Entrepreneur auprès du plus grand nombre et contribuer à la reconnaissance portée aux auto-entrepreneurs, qui peuvent ainsi mettre en avant un projet construit et élaboré, et franchir pour certains le seuils de chiffre d’affaires.

Alors pourquoi pas vous ? Pour télécharger le dossier de candidature et vous inscrire, il suffit de cliquer sur la bannière ci-dessous !

banniere-grand-prix-auto-entrepreneur-2010

Date limite de dépôt des candidatures : 15 octobre, par mail à grandprix@fedae.fr

Accompagnement et formation des auto-entrepreneurs

Les acteurs de l’accompagnement des auto-entrepreneurs se sont réunis le 21 juin dernier pour faire le point sur le plan d’action établi le 22 février 2010 en faveur de l’accompagnement et la formation des auto-entrepreneurs.

Le Comité synergies réseaux avait pour mission de réaliser, pour le début de l’été 2010, une première série de mesures visant à renforcer l’accompagnement des auto-entrepreneurs. Ce plan d’action qui comporte 4 axes comprend notamment des mesures concrètes qui visent à développer la formation et l’accompagnement individualisé des auto-entrepreneurs.

La plupart des réseaux composant le Comité synergies réseaux vont proposer ou proposent déjà des modules de formation adaptés aux besoins des auto-entrepreneurs. Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux réseaux proposant ces modules.

  • l’ADIE (www.adieconnect.fr) qui propose une formation intitulée « Réussir votre démarrage »,
  • CER France (www.conseil-autoentrepreneur.fr) qui propose une offre de formation personnalisée,
  • Les Chambres de Commerce et d’Industrie qui proposent des ateliers pratiques en direction des auto-entrepreneurs,
  • la FEDAE (www.federation-auto-entrepreneur.fr) qui est une association créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs et qui propose des séances de formation au rythme de 6 par an et par département, selon un thème choisi par le bureau du club,
  • MoovJee – Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs (www.moovjee.fr) qui proposent des modules de formation de 2 jours organisés en collaboration avec des partenaires pour les jeunes et les étudiants,
  • les Organismes de gestion agréés (OGA) qui mettent à disposition de l’auto entrepreneur leur catalogue de formations,
  • Oriff-PL – Office Régional, d’Information et de Formation des Professions Libérales (Liste des Oriff-PL) qui a mis en place des sessions de formation qui abordent notamment le régime de l’auto-entrepreneur,
  • le Réseau des boutiques de gestion (www.boutiques-de-gestion.com) dont les formations dispensées par les boutiques de gestion sont ouvertes aux auto-entrepreneurs,
  • l’Union des couveuses (www.uniondescouveuses.eu) qui propose des sessions de formation opérationnelles ouvertes aux auto-entrepreneurs.

Pour obtenir plus d’informations sur les formations proposées, je ne peux que vous conseiller de contacter directement les réseaux en question soit depuis leur site Internet soit en vous rendant dans l’antenne, le centre ou la chambre de commerce le plus proche de chez vous.

La CAPEB veut limiter le régime de l’auto-entrepreneur

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) engage une action pour limiter le régime de l’auto-entrepreneur. Cet organisme qui dit représenter plus de 120.000 entreprises artisanales du bâtiment use abusivement de son autorité auprès de ses adhérents pour les inciter à demander la suppression du régime de l’auto-entrepreneur dans les métiers du bâtiment.

Le régime génèrerait une concurrence déloyale pour les entreprises artisanales du bâtiment, alors que la seule limite de chiffre d’affaires écarte toute concurrence sur un marché énorme, qui doit au contraire donner une chance aux petits créateurs.

Le régime de l’auto-entrepreneur est devenu de fait la première marche pour ceux qui veulent entreprendre et grandir ensuite rapidement vers l’entreprise artisanale. C’est d’ailleurs ainsi que les artisans eux-mêmes perçoivent ces nouveaux entrepreneurs, qui abordent un nouveau marché jusqu’alors inexploité, ne constituant donc pas une concurrence sérieuse.

La CAPEB va même jusqu’à traiter les auto-entrepreneurs de fraudeurs en puissance, sous prétexte que le régime inciterait au travail dissimulé. De même, il n’est pas concevable que l’on puisse ainsi publiquement prétendre que ces créateurs ne sont ni formés, ni responsables, et mettent en danger la sécurité des consommateurs.

Le régime de l’auto-entrepreneur qui offre enfin un débouché à ceux qui sont exclus du marché du travail traditionnel (handicapés, mères de famille, jeunes retraités, jeunes sans emploi ou peu qualifiés) adresse un nouveau marché distinct et porteur.

Pour toutes ces raisons, la détermination des auto-entrepreneurs à se faire entendre à leur tour est réelle. Ils ont généré en 2009 près de 934 millions d’euros de chiffres d’affaires. Ils constituent indéniablement une nouvelle force économique dans notre pays.

Ils parlent à leurs élus, qui ont souhaité ce régime de tous leurs vœux, afin de régulariser la situation de ceux qui réalisaient des profits « au noir » sans payer d’impôts. En supprimant ou en limitant ce régime, ces derniers favoriseraient le retour à l’ancien système, ce qui diminuerait non seulement le montant des impôts espérés, mais aussi la confiance de tous ceux qui plébiscitent aujourd’hui ce régime.

Retrouvez l’action lancée par la Fédération des Auto-Entrepreneurs sur http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/actualites/federation/07062010/artisans-se-battre-contre-ou-defendre-regime-auto-entrepreneur et réagissez en écrivant à vos élus !